CAPSULE 1 : Quels sont mes objectifs?

Un ensemble de conseils et d'astuces

CAPSULE 1 : Quels sont mes objectifs?

Chez Toastmasters, les membres sont les premiers responsables de leur formation, de même que du climat dans lequel se déroulent les rencontres. La qualité des réunions est intimement liée à l’effort que chaque membre est prêt à fournir pour améliorer ses compétences en leadership ou en communication de même qu’à la qualité de sa participation. En tant que premier responsable de nos apprentissages, il est primordial, afin que nous puissions tirer le maximum de la formation et des possibilités de croissance offertes par Toastmasters, de nous fixer des objectifs personnels à atteindre. Il n’y a pas de progression véritable sans objectifs à atteindre et à dépasser. Il en est ainsi dans toutes les sphères de notre vie. Si au travail nous avons des objectifs précis à atteindre et si dans notre vie personnelle, nous pouvons nous fixer des objectifs afin d’entretenir nos relations interpersonnelles, alors il en est de même pour notre formation chez Toastmasters.

Évidemment, nos objectifs sont intimement liés à ce que nous voulons voir améliorer dans notre capacité à communiquer ou encore dans le leadership que nous sommes appelés à exercer. Personne ne devient membre Toastmasters en ayant les mêmes attentes et les mêmes besoins. Les objectifs que nous nous fixons doivent être simples, concrets et réalistes. Ils doivent se traduire par des actions réelles que nous pouvons poser afin de combler nos attentes et nos besoins. Prenons par exemple un membre dont les objectifs de formation sont liés à sa volonté de vaincre sa timidité dans ses relations interpersonnelles et pour qui le simple fait de se nommer devant un groupe représente un défi insurmontable. En se fixant des objectifs simples tels que le fait d’exercer des petits rôles tels que l’histoire humoristique ou la pensée du jour le plus souvent possible ou encore en effectuant son brise-glace1 en cours d’année, ce membre sera en mesure d’apprivoiser tranquillement le groupe et deviendra de plus en plus habile à prendre la parole. À l’opposé, prenons un membre qui est très à l’aise de parler en public, mais qui a de la difficulté à structurer ses interventions dans son travail. Les objectifs de ce membre viseraient évidemment à combler cette lacune et consisteraient a faire le plus possibles de discours, d’improvisation et d’évaluation, car ces trois types de prises de parole permettent d’apprendre à structurer sa pensée et à s’exprimer en respectant une structure précise.

En prenant la peine de se fixer des objectifs précis, simples, concrets et réalisables, les membres plus expérimentés peuvent ainsi relever des défis à la mesure de leur ambition tandis que les nouveaux peuvent franchir les étapes à leur rythme. En fin de compte, nous sommes tous gagnants.

Robin Plourde, ACB
Club Olympia



X
X