CAPSULE 3 : Le temps des concours

Un ensemble de conseils et d'astuces

CAPSULE 3 : Le temps des concours

Président du concours

  • Avant le concours, trouver les officiels nécessaires à la tenue du concours et s’assurer que chacun sera présent et a bien compris sa tâche.
  • S’assurer que tous les participants sont en règle et peuvent participer au concours.
  • Au moment du concours, animer la soirée en rappelant les règles des concours et en laissant la parole aux autres officiels de manière à confirmer que tout a été fait dans les règles.
  • Après le concours, remplir le formulaire de notification des gagnants et les acheminer aux officiels du concours de niveau supérieur.

Juge en chef

  • Avant le concours, consulter la dernière version des règles des concours et informer les autres officiels de tout changement.
  • Rencontrer les juges, les huissiers, le chronométreur et les scrutateurs afin de s’assurer qu’ils ont tous compris les règles à suivre.
  • Compiler les résultats des juges, en ayant pris soin de consulter d’abord le rapport du chronométreur. Tout concurrent qui a dépassé le temps alloué est disqualifié.
  • Remplir les certificats et préparer le document de notification.

Juges (5 si possibles, inconnus des concurrents)

  • Pour chaque concours, déterminer la 1re, 2e, et 3e place en utilisant les critères de jugement.
  • Faire preuve d’impartialité lors des concours : ne pas être intimidé par la réputation d’un orateur; rester neutre même si l’on est en désaccord avec les propos de l’orateur, etc. Juger un concours n’est pas la même chose qu’évaluer un discours. En cas de doute sur son impartialité, mieux vaut refuser le rôle.

Juge de bris d’égalité, inconnu des concurrents

  • Juge le concours en procédant comme les juges ordinaires.
  • L’enveloppe du juge de bris d’égalité ne sera ouverte que s’il y a égalité entre deux concurrents.

Scrutateurs (au moins 2)

  • Ramasser les bulletins de vote des juges à la fin du concours et compiler les résultats des bulletins avec le juge en chef.

Chronométreurs (2 si possible)

  • À la demande du président du concours, expliquer les règles qui concernent le temps alloué aux orateurs.
  • Chronométrer chaque concurrent et noter les temps sur le formulaire de chronométrage et remettre le rapport aux scrutateurs.

Huissier (au moins deux)

  • Monter la salle et ouvrir l’assemblée.
  • Pour les concours d’improvisation, escorter les concurrents à l’extérieur de la salle et s’assurer qu’ils n’entendent rien de ce qui s’y passe.
  • Si un orateur a besoin de matériel d’appoint pour son discours (projecteur multimédia, lutrin ou autre), installer le matériel avant qu’il ne commence son discours.

Comme vous le constatez, pour qu’un concours soit une expérience agréable, il faut que plusieurs membres s’impliquent. Mais surtout, il ne saurait y avoir de concours sans concurrents. C’est pourquoi il est nécessaire que des membres acceptent de relever le défi. Si l’expérience vous intéresse, ne laissez pas les propos de Miss Pepsi miner votre enthousiasme. Au contraire, si jamais vous la croisez sur votre route, amenez là avec vous. On saura bien lui trouver une place.

Robin Plourde, ACB
Club Olympia



X
X