CAPSULE 9 : Comment faire une bonne introduction (6) L’introduction référentielle

Un ensemble de conseils et d'astuces

CAPSULE 9 : Comment faire une bonne introduction (6) L’introduction référentielle

Nous savons tous à quel point il peut-être utile de maîtriser l’art de la bonne réplique au bon moment. Je ne parle pas nécessairement ici du bon usage de la réplique cinglante qui vient clouer le bec à vos adversaires. Je parle plutôt de toute affirmation qui, lorsque placée au bon endroit et au bon moment dans votre discours, vient créer un impact certain et vous permet de mettre votre auditoire dans votre poche. Il est toujours bon de prévoir une ou deux phrases-chocs à l’intérieur de votre discours afin de vous assurer que votre auditoire va retenir au moins une chose de ce que vous avez dit. Cependant, rien ne vous empêche aussi de commencer votre discours en lion avec une affirmation qui résume à elle seule l’essentiel de votre propos et que vous vous appliquerez à démontrer et à développer par la suite. L’important, si vous commencez en lion, c’est bien sûr de ne pas faire en sorte que tout se termine en queue de poisson.

Quand doit-on se servir d’une introduction référentielle?

L’introduction référentielle peut vraiment servir pour tous les types de discours. Une citation d’un personnage célèbre, une statistique percutante, une information exclusive, un proverbe ou une perle de la sagesse orientale permettent à notre auditoire de prendre conscience dès le début du temps que vous avez consacré à la recherche et à la préparation de votre discours. Vous lui démontrez ainsi que vous êtes une personne crédible, consciencieuse et que vous maîtrisez bien le sujet de votre exposé. Ainsi, pour augmenter votre crédibilité en tant qu’orateur, veuillez porter attentions aux points suivants :

  • Toujours s’assurer que votre citation est en lien avec le thème de votre discours et qu’elle convient bien au type de discours que vous prononcez. Par exemple, n’employez pas une citation humoristique du genre « Mieux vaut aujourd’hui être riche et en santé que pauvre et malade » si vous souhaitez sensibiliser les gens aux risques du tabagisme. Allez-y plutôt avec une statistique percutante sur la consommation canadienne de tabac. C’est une simple question de logique.
  • Faites preuve de cohérence : vous citez une phrase d’un auteur célèbre, et bien assurez-vous de parler de lui dans votre discours. Pour augmenter davantage encore l’impact de votre discours, concluez ce dernier en reprenant votre citation du début. C’est une recette qui marche à tout coup.
  • Il est toujours important de mentionner la source de votre affirmation. Si vous êtes vous-même l’auteur de la référence qui sert à introduire votre discours et si ce dernier consiste à présenter les résultats de vos brillantes recherches, ne donnez le crédit à personne d’autre. Cessez de faire preuve d’humilité et affirmez-vous! Autrement, vous serez le seul à savoir que vous êtes un génie.

Un exemple

Introduction à l’aide d’une information percutante :

Saviez-vous que si le génome était un livre, il représenterait l’équivalent de 800 dictionnaires et qu’il faudrait trois Gigaoctets de mémoire sur un ordinateur pour emmagasiner tous ces renseignements qui, pourtant, sont contenus dans un noyau microscopique d’une cellule si petite qu’elle pourrait facilement être placée sur la tête d’une épingle? Le site Internet de Génome Canada nous révèle bien d’autres informations surprenantes sur le code génétique humain. ‘ous commençons à peine à percer les mystères de nos gènes. ‘ous pouvons être enthousiasmés par les découvertes effectuées par les chercheurs, mais en même temps, il ne faut pas perdre de vue que ces découvertes vont transformer radicalement la perception que nous avons de nous-mêmes et vont soulever des enjeux éthiques nouveaux. Mme l’animatrice, chers collègues et distingués invités, j’aimerais aborder avec vous un sujet complexe, mais passionnant. Je tenterai de résumer les principaux enjeux éthiques posés par les recherches sur les cellules souches…

Voilà ce qui conclut cette série de capsules éducatives sur les différents types d’introductions d’un discours. Même si j’ai pris la peine de développer le sujet à l’intérieur de plusieurs capsules, rappelez-vous que la principale qualité d’une introduction, c’est sa concision : sujet amené, sujet posé, sujet divisé. C’est important d’être bref et structuré.

Robin Plourde, ACB
Club Toastmasters Olympia



X
X